Appel édition 2012

Une nouvelle édition du Prix de la Coopération belge au Développement a été lancée. Cet appel est ouvert jusqu´au 31 mars 2011. Vous pourrez lire dans le règlement si vous répondez aux critères pour participer.

je désire poser ma candidature

Étude des métabolites secondaires de Dorstenia angusticornis et Dorstenia barteri var. subtriangularis (Moraceae). Évaluation des activités antimicrobiennes et réactions de cyclisation et d'hydrogénation de quelques flavonoïdes isolés

Ingrid SIMO KONGA chercheur lauréat
simoingrid@yahoo.fr

°1974 Cameroun
Maîtrise en Chimie, 2001

Etude des métabolites secondaires de Dorstenia angusticornis et Dorstenia barteri var. subtriangularis (Moraceae). Evaluation des activités antimicrobiennes et réactions de cyclisation et d'hydrogénation de quelques flavonoïdes isolés

En résumé, le travail de Ingrid Simo Konga a pour objectif d'établir un lien entre l'activité antibactérienne de Dorstenia angusticornis et Dorstenia barteri, deux espèces végétales appartenant à la famille des Moraceae, et leurs métabolites secondaires.
Le travail porte le plus fort de son attention à l'isolation, l'identification et la caractérisation d'une trentaine de composants, dont dix-huit appartiennent aux classes chimiques des stéroïdes, des triterpènes et surtout des flavonoïdes. Après purification et isolation, les structures chimiques ont été déterminées grâce à l'utilisation de techniques spectroscopiques modernes, ce qui a conduit notamment à la description de quatre nouveaux dérivés chalcones.
Quelques-uns des flavonoïdes isolés ont été modifiés chimiquement par cyclisation ou par hydrogénation.
Des méthodes microbiologiques classiques ont permis de déterminer l'activité de la plupart des liaisons face aux bactéries gram+ et gram- et à quelques levures.
Le travail couronné est d'un bon niveau scientifique. Il parcourt les différentes étapes, de l'isolation à la clarification de structure et la recherche microbiologique des substances isolées. Le volume de données chimiques fournies impressionne incontestablement le lecteur.
Autre point fort, la thèse répond à une priorité formulée par l'Organisation mondiale de la santé, à savoir l'évaluation des plantes indigènes utilisées au Cameroun par les guérisseurs traditionnels.
 

rapport: Prof. émérite J. Totté, Département des Sciences Pharmaceutiques, Universiteit Antwerpen, Belgique