Appel édition 2012

Une nouvelle édition du Prix de la Coopération belge au Développement a été lancée. Cet appel est ouvert jusqu´au 31 mars 2011. Vous pourrez lire dans le règlement si vous répondez aux critères pour participer.

je désire poser ma candidature

Développement d’une banque de données concernant les grottes, l’analyse spatiale et la visualisation avec SIG/Etude de cas au Son La (Vietnam)

Quoc Dinh NGUYEN étudiant lauréat
Nguyen.QuocDinh@uni-bayreuth.de

°1970 Vietnam
Ingénieur géologie, Université des Mines et de la Géologie, Hanoi, Vietnam, 1992

Cave database development, spatial analysis and 3D visualization with GIS/Case study in Son La (Vietnam)

Ce travail facilite la compréhension des anciennes circulations souterraines de l'eau dans les montagnes du nord-ouest du Vietnam: une vue tri-dimensionnelle est nécessaire pour pouvoir représenter ces circulations. Or, celles-ci sont d'importance dans le développement rural autant qu'urbain. En effet, le drainage souterrain dans les grottes est fréquemment cause d'assèchement de la surface du sol, où il n'y a plus de prise d'eau possible pour l'irrigation ou les besoins ménagers.
D'autres fois, par contre, une obstruction soudaine des conduits souterrains, causée par exemple par une accumulation de débris (arbres, feuilles, végétaux divers, etc) peut provoquer des inondations catastrophiques, causant parfois des destructions de maisons et des morts par noyade. Les grottes peuvent d'autre part être une source de revenus (tourisme) ou présenter un intérêt pour le stockage de matières à l'abri des températures extrêmes. Il est dès lors très utile dans la région concernée de prendre en considération la morphologie des grottes dans le cadre d'un projet de développement dans la mesure où cette morphologie révèle le fonctionnement (actuel ou passé) des conduits souterrains.
Les levés topographiques souterrains ont été menés à bien par des équipes spécialisées de spéléologues topographes du Projet Vietnamien-Belge du Karst (VIBEKAP), qui ont levé les plans et les profils longitudinaux et transversaux des grottes. Mais, vu l'irrégularité des sections des grottes – la partie la plus large du couloir est tantôt au sol, tantôt au plafond, ou entre les deux… – il y a loin de la coupe et du plan à une connaissance tri-dimensionnelle de la cavité. Or , c’est de cette connaissance tri-dimensionnelle que l’on pourra déduire les caractéristiques hydrologiques des conduits souterrains.
C'est ce que fournit le travail de Nguyen Quoc Dinh. Il s'insère donc dans le cadre d'un vaste travail d'équipe qui occupe l’Institut de Recherche Géologique des Ressources Minérales (RIGMR) de Hanoï et le VIBEKAP depuis plusieurs années. La contribution de Nguyen Quoc Dinh est un maillon très important dans cette œuvre de longue haleine.

rapport fait par le Prof. Dr. Camille Ek, professeur honoraire, Laboratoire de Géomorphologie et Télédétection, Département de géographie, Université de Liège