Appel édition 2012

Une nouvelle édition du Prix de la Coopération belge au Développement a été lancée. Cet appel est ouvert jusqu´au 31 mars 2011. Vous pourrez lire dans le règlement si vous répondez aux critères pour participer.

je désire poser ma candidature

L'effet de la production du biodiesel issu d'huile de palmier dans les pays en voie de développement: une étude du cas de la Malaisie

Tahia DEVISSCHER étudiant lauréat
tahia.devisscher@mespom.eu

°1982 Bolivie
Bachelor en Développement Socioéconomique et Sciences Environnementales, Universidad Zamorano, Tegucigalpa, Honduras, 2006

The effects of palm oil biodiesel in producer developing countries: a case analysis of Malaysia

Le sujet de la thèse de Mme Devisscher est tout à fait au «goût du jour». Les récents développements de l'agriculture mondiale et des prix de ses produits réactive encore sa pertinence, outre le questionnement global de notre société «moderne» sur le délicat rapport entre production d'énergie et disponibilité, voire entre production d'énergie et mise à disposition de celle-ci. Il va sans dire que l'important travail de Mme Devisscher a été accompli bien avant les tous récents développements et prises de conscience des dessous de table du dossier «biocarburants».
La thèse débat utilement des aspects offre et demande d'énergie, soulignant l'important équilibre entre la demande (des pays développés) et la production (des pays en développement, dans ce cas la Malaisie). Mme Devisscher propose une lecture critique «de chaque côté»: le Nord avec des besoins de plus en plus grands (démesurés?) et le Sud trouvant enfin une réelle opportunité de réduire la pauvreté et de s'afficher présent sur les marchés mondiaux.
Afin de couper court tout débat stérile, Mme Devisscher redéfinit les biocarburants, notamment le biodiesel ainsi que ses processus de fabrication. La thèse passe en revue et propose une analyse critique des politiques énergétiques de la Malaisie. Mme Devisscher utilise agréablement une approche «zoom» qui se veut sans à priori et graduelle, en passant habilement d'une perception internationale à d'autres nationales, régionales et même locales.
Alors que la Banque Mondiale annonce une nouvelle dynamisation majeure de l'agriculture et des moyens qui seront accordés pour ce faire et que l'Europe cherche les arguments de durabilité relatifs à un usage éventuellement plus systématique des biocarburants, la thèse de Mme Devisscher contribue très certainement à une meilleure lecture des enjeux réels. Au niveau local aussi: la création de nouvelles plantations de palmiers à huile ou l'extension de plantations existantes sont perçues très différemment par les communautés rurales de Malaisie.
La thèse n'a bien entendu pas pour objectif de donner la réponse ultime qui permettrait aux décideurs de choisir l'une ou l'autre option; toutefois, Mme Devisscher maîtrise bien les critères de durabilité (critères essentiels pour l'orientation de la politique européenne en la matière) et la lecture de sa thèse - et surtout des recommandations que Mme Devisscher formule - est de toute utilité.
 

rapport : M. O. Machiels, Expertise Sectorielle et Thématique, Coopération Technique Belge, Bruxelles, Belgique