Appel édition 2012

Une nouvelle édition du Prix de la Coopération belge au Développement a été lancée. Cet appel est ouvert jusqu´au 31 mars 2011. Vous pourrez lire dans le règlement si vous répondez aux critères pour participer.

je désire poser ma candidature


Présentation

Le Prix de la Coopération belge au Développement fut instauré en 1998 sur l'initiative de la Direction Générale belge de la Coopération au Développement (DGD) dans le cadre d'une politique de sensibilisation à la solidarité internationale. Il est financé par la Coopération belge au Développement.



Le but de ce prix d'encouragement est d'inviter des jeunes du Nord et du Sud à s'intéresser, à un moment crucial de leur vie, à la coopération internationale et de continuer à s'y engager après la fin de leurs études. Le prix s'adresse à des étudiants et à de jeunes chercheurs. Ils peuvent concourir pour un prix sur base d'une thèse de fin d'études du niveau licence/maîtrise ou post-graduat (2ème ou 3ème cycle), ou sur base d'une thèse de doctorat ou d'une publication. Seuls les travaux ayant une pertinence au développement suffisante sont retenus: le travail doit fortement contribuer à la connaissance en vue d'en faire bénéficier le développement durable dans le Sud. La participation est ouverte tant aux ressortissants des pays partenaires de la Coopération belge au Développement qu’aux belges (ou personnes ayant droit à un séjour illimité en Belgique).

L'organisation du Prix est confiée au Musée royal de l'Afrique centrale dans le cadre du Protocole de Coopération avec la DGD, qui finance différentes activités du Musée royal de l'Afrique centrale en matière de coopération au développement.

Le jury se compose (e.a.) de représentants des universités belges et de la Coopération belge au Développement. On fait également appel à des experts thématiques externes pour le jugement des travaux introduits.

Depuis l’édition 2010, quelques changements importants ont été appliqués. Dorénavant, le Prix est organisé sur base bisannuelle et ceci autour d’un thème central, qui peut avoir rapport avec de différentes disciplines scientifiques. La concentration géographique a été renforcée. Le nombre des catégories et des lauréats a été diminué, mais le prix par lauréat a fort augmenté.

Le Prix de la Coopération belge sera attribué chaque fois à un lauréat dans les 3 catégories suivantes:

(1) étudiants rattachés à une université/une haute école/un institut de recherche dans un pays partenaire de la Coopération belge au Développement sur base d’un mémoire de fin d’études de 2ième ou 3ième cycle.


(2) étudiants rattachés à une université/une haute école/un institut de recherche belge sur base d’un mémoire de fin d’études de 2ième ou 3ième cycle.


(3) jeunes chercheurs rattachés à une université/un institut de recherche dans un pays partenaire de la Coopération belge au Développement (qui ont fait la plus grande partie de leur recherche dans le Sud) sur base de leur thèse de doctorat ou d’une publication.

En premier lieu on nominera un maximum de 9 candidats répartis entre les 3 catégories susmentionnées. Les nominés seront invités en Belgique pour participation au 2ème tour de sélection, pendant lequel les 3 lauréats seront désignés. Les nominés participeront également à la journée thématique internationale, organisée dans le cadre de la remise des prix.

Le prix par lauréat consiste en une ligne de crédit de 5.000€ pour étudiants (2 lauréats) et de 15.000€ pour chercheurs (1 lauréat). Cette ligne de crédit peut servir à la poursuite d’activités de recherche ou le développement d’une carrière (participation à des congrès, formations,…).